Décrypter les tarifs


Tarif photographe -La qualité versus quantité.


Faire appel aux compétences et au savoir-faire d’un photographe professionnel pour vous accompagner lors d’un événement est une initiative pertinente. Il est cependant possible de se retrouver désorienté quant aux différentes informations disponibles en ligne.

Face à ce constat, une série de questions s’impose : Quel est le tarif pratiqué pour un photographe professionnel ? Quels types d’images puis-je demander ? Combien de tirages suis-je en mesure d’attendre ? Est-ce un investissement nécessaire ?

Je vais dans cet article répondre à vos questions et faciliter le cheminement qui vous attend. Pour être précis, nous aborderons ici différents types d’événements qui se prêtent aux services d’un photographe professionnel.

Des prix très variables selon les photographes

Premier constat lors de vos investigations : Pour une même prestation, on peut passer du simple au double ! Dans ces conditions, difficile d’établir des prix fixes. C’est pourquoi nous définirons plutôt une fourchette de prix ou une moyenne.

Comment justifier ces variations de prix ?

Il faut tenir compte de l’expérience, de la technicité du photographe et de son matériel. Notons par exemple qu’un photographe débutant peut avoir tendance à pratiquer des prix en-deçà du marché. Faire appel à un photographe débutant est une solution si le budget que l’on souhaite consacrer à l’événement n’est pas majeur et que l’on est tolérant quant au résultat final.

En revanche, les prix pratiqués par un photographe professionnel expérimenté (et déclaré) seront plus élevés – mais le résultat optimal. Quelle que soit la nature de la prestation, des coûts fixes (incompressibles) sont à prévoir pour le photographe, notamment :

-Le coût des assurances.
-Le coût du transport.
-Les taxes : Comme moi, un artisan photographe autoentrepreneur est taxé à hauteur de 22,2% de son chiffre d’affaires pour ses cotisations sociales.
-Le matériel de sauvegarde des photos, les abonnements mensuel aux logiciels de retouche.
-Le travail en amont et en aval – notamment la post production qui démultiplie le nombre d’heures réel.
-L’amortissement lié à l’usure du matériel.

J’espère vous avoir donné un petit aperçu de mon passionnant travail de photographe qui finance entre autre mon travail d'auteur et dont les tirages sont en vente en ligne.